Le Plan d’Aups,
entre chien et loup.
 

Ont visité cette page.

mardi 20 mars 2012

Plan du site

             

.

 

Le soleil a disparu derrière la barre de Sainte Baume.

Sa lueur éruptive touchait ici et là des nuages étirés comme des soupirs,
D’autres, moutonnant comme des sanglots, qu’elle colorait d’un rose fané,
Puis se perdait dans l’infini d’un bleu livide.

Le vent soufflait par bourrasques, faisant gémir les grands pins.
Les ramures noires des chênes tourmentés griffaient le ciel bas.

Mon âme était encore à ce couchant ténébreux
Et je ne voulus pas troubler la paix où je t’espérais.

Joël LEPLAT (tous droits réservés)

La dernière mise à jour de ce site date du 20-03-12