Le grand pin foudroyé.  

Ont visité cette page.

mercredi 21 août 2013

Plan du site

             

.

 

Un grand pin foudroyé
Lunaire chandelier
À l’aubier argenté
Quatre étoiles tiré

Vieil arbre pathétique
À l’ombre dendritique
Couchée sur le coteau
Qui raye les enclos

Tel au carreau le givre
Qu’une lueur fait vivre
On y voit des images
Comme sous les nuages

Il toise les vivants
Le passé, les passants
Comme Dieu qu’on redoute
Qui est peint sous les voûtes

Voyez ses bois poudrer
Comme d’un sablier.
Si vif s’adosse à lui
Peu à peu il blanchit

Comme les météores
Qui fusent quand on dort
Les années vite passent
Et souvenirs s’effacent.

2012

Joël LEPLAT (tous droits réservés)

La dernière mise à jour de ce site date du 21-08-13