Le vieux de la montagne 

Le vieux de la Montagne.  

Ont visité cette page.

dimanche 12 janvier 2014

Plan du site

             

.

 

La montagne n’a pas changé

Où ma jeunesse s’est rangée

Les jours s’y mangeaient sur le pouce

Quand l’eau nappait la pierre douce

Montagne volte à quatre temps

Plus troublante à chaque printemps

 

Mes vieux copains, tout contre moi

Depuis longtemps quand je vous vois

Brinquebalants, ratatinés

Amis, je vous prie, pardonnez

Ma détresse et mon désarroi

Si me voyez, tel je vous vois

 

Oh vos souvenirs entartrés

Fonds de tasse à café nacrés

Vos gaîtés de convenance

Font plus mal que pique et lance

Amis, ne montez plus guère

Non, ce n’est pas nécessaire

 

Mariée d’hiver, mariée d’hier

Oh ma compagne familière

Je serai seul à t’attendre

Je ranimerai les cendres

Et tu danseras sur le mur

Lançant ta folle chevelure

Joël LEPLAT (tous droits réservés)

La dernière mise à jour de ce site date du 12-01-14